Contenu de connexion
contact@noircarat.fr

La tendance Vintage décryptée

On entend ce mot partout ces dernières années, mais qu’est-ce que le vintage ? Comment expliquer cette tendance du vintage, son essor et son triomphe ?

Commençons tout d’abord par l’étymologie, vintage est un terme qui vient du milieu du vin et aussi du… français ! Si vous vous souvenez c’était déjà le cas pour le mot “turquoise” qui lui aussi a une étymologie française (pour ceux qui aurez raté l’info voici l’article en question). Bref et après on s’étonne que les français soient chauvins !
Le mot vintage est donc un dérivé du français « vendange », il désigne un vin remarquable par sa qualité, notamment en référence à un âge ou à un millésime. En d’autres termes, il s’agit d’un synonyme de « millésimé ». On parle par exemple de porto vintage ou de champagne vintage lorsque qu’ils sont d’une qualité exceptionnelle du fait de leurs millésimes, généralement on parle de vintage quand ils ont moins 10 ans d’âge, 20ans pour les puristes.

Ensuite on peut dire que le vintage est une tendance.
Contrairement à un phénomène de mode, une tendance doit être lisible sociologiquement, stable dans le temps et instauratrice d’un sens. Cette tendance du vintage s’est forgée ces dix dernières années et elle s’est nourrie de trois paramètres que je vais vous présenter.

Besoin économique

Je passerai rapidement sur le besoin économique, moins intéressant du point de vue « journalistique » (premier article et je prends déjà le melon..!) En effet il va de soi qu’à qualité égale (objets d’arts et de collections mis à part), une pièce d’occasion reste a priori moins chère qu’une pièce neuve. Compte tenu du contexte économique actuel, la possibilité de faire des économies et de payer moins cher s’avère de fait attrayante.

 

Conscience éco-responsable

Vient ensuite le souci écologique, et là ça devient interessant. Le vintage permet de limiter son empreinte écologique en consommant des produits déjà produits, déjà existants.

Il s’agit d’un mode de consommation à rebours de la fast fashion, dont la production opaque, laisse à désirer et aux conditions souvent difficiles à retracer.
Le projet sous tendu du vintage est de construire une société qui soit plus équitable, plus progressiste et avoir conscience de la réalité de travail de certains travailleurs notamment dans les régions reculées du globe.

Acheter seconde main c’est aussi participer à la lutte contre l’obsolescence programmée et ainsi lutter contre le tout-jettable. Par exemple il est clair que pour les bijoux, la qualité des produits est souvent remarquable, les bagues sont bien produites. Point de plaqué or mais des matières premières de qualité comme de l’or 18 carats.

A ce sujet n’hésitez pas à jeter un oeil à notre article sur les différences entre Or, Vermeil, Plaqué or, etc. 

Préoccupation philosophique

Attention on rentre dans le psycho ! Ma partie préférée ^^

Se démarquer

Chez les amateurs de vintage, on note une véritable volonté de se distinguer, d’écrire sa propre histoire, de sortir de la masse, de lutter contre l’uniformisation du monde. L’idée avec la seconde main est de sortir des sentiers battus en étant assuré par exemple de posséder un bijou unique, de ne pas croiser une pièce identique, de ne pas ressembler à tout le monde.

Ce bijou, on se le ré-approprie, on le nourrit d’une histoire réelle ou imaginaire, on s’inscrit dans une filiation, dans cette longue chaine des personnes qui auraient porté ce même bijou. La tendance vintage a une dimension culturelle forte, grâce à lui on explore les recoins de l’histoire.

Le retour à l’authentique

Il s’agit de ré-enchanter son rapport aux objets parfois un peu fanés par le sur-consumérisme, ré-enchanter sa consommation que l’on a perdue avec la fast fashion, parfois écoeurante avec une accumulation d’objets sans valeur l’un remplaçant l’autre.

On remarque un désir voire une obsession pour l’authenticité, qui se veut rassurante. La mode traditionnellement nous impose l’artificiel, la superficialité, la frivolité. Avec le vintage on va au coeur des choses, à l‘authentique, à l’histoire, à la vérité.

La nostalgie

Enfin, je terminerai en parlant de cette idée que beaucoup d’entre nous connaissent : celle du passé mystifié. Le passé comme un temps glorieux et intouchable. Avec la tendance vintage, on se réfugie dans le passé,  on fait revivre les bijoux de nos grands-parents par exemple. Il y a un côté madeleine de Proust rassurant qui nous aide à combattre notre peur du futur.

D’après une étude commanditée en 2018 par le centre pour la recherche économique, «les français seraient 70% à souhaiter vivre dans une époque révolue plutôt que dans le futur»

A travers le vintage, on ne cherche pas à ressusciter ce qui n’est plus mais plutôt à faire durer ce qui existe, de continuer ce qui a commencé.

C’est le propre de la nostalgie. Et pour ma part, je suis une personne trèèès nostalgique, j’éprouve ce plaisir de faire durer le passé, de l’étendre au maximum, d’où la naissance de Noir Carat….!

Si vous aussi vous êtes nostalgique ou tout simplement curieus(e), laissez nous un commentaire et rejoignez l’aventure !

 

Cet article comporte 1 commentaire
  1. Bravo Fanny pour ce joli site qui donne vraiment envie de se promener et contempler ces bijoux qui sont présentés avec beaucoup de finesse et de douceur.
    Tous les commentaires ,sur vos valeurs expriment avec beaucoup de clarté votre volonté de vouloir faire revivre l’histoire de nos origines.
    La famille est au centre de vos pensées .Vous avez raison c’est la colonne vertébrale de l’être humain. Nous vous souhaitons beaucoup de bonheur et de réussite
    dans votre entreprise .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut